Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

pour les chinois ( nos acheteurs)

29 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #pays de caux

Lire la suite

Allé une balade vite fait

29 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #Prés de chez moi

Lire la suite

Enfin une relocalisation !

29 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #Finances

941808_ghosn_150x113.jpgINDUSTRIE AUTOMOBILE
Renault relocalise la production du Trafic en France
 
 
 29.05.2010, 07h26 | Mise à jour : 07h27

Enfin une relocalisation ! va produire à Sandouville (Seine-Maritime) la prochaine version du véhicule utilitaire Trafic, actuellement fabriqué en Espagne et en Grande-Bretagne. L'information est révélée par Le Figaro de samedi, citant l'entourage du ministre de l'Industrie et un syndicaliste local . Le 20 mai dernier, la direction de Renault avait indiqué que l'usine de Sandouville, qui emploie 2.

500 salariés, allait être aménagée à partir de l'été pour produire un véhicule utilitaire dont l'assemblage devrait commencer en 2012.

 

Selon Le Figaro, Renault «tente de convaincre ses partenaires» Opel et Nissan de transférer également à Sandouville l'assemblage de leurs utilitaires Vivaro et Primastar. «Avec Opel et Nissan, la production de véhicules utilitaires pourrait atteindre au total entre 80.000 et 160.000 exemplaires par an, si l'on prend comme base l'activité des deux dernières années», précise le quotidien.

Ouverte en 1964 pour construire la R-16, l'usine Renault de Sandouville a perdu 1.300 emplois, fin 2008 début 2009, dans le cadre d'un vaste plan de départs volontaires.

Lire la suite

Vol Paramoteur HD à Dieppe

28 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #Prés de chez moi

Lire la suite

Tréfle Rouge

25 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #suivi de la ferme

Interculture de tréfle rouge (incarnat) semé le 12.09.2009 Photos prises le 24.05.2010DSCN0315DSCN0319DSCN0322DSCN0323

Lire la suite
Lire la suite

Résumé de Gagnant avec un sol vivant

16 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #Environnement

Lire la suite

EVALUATION DU DEPISTAGE DES MAMMITES PAR LA CONDUCTIVITE ELECTRIQUE DU LAIT

12 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #suivi de la ferme

http://oatao.univ-toulouse.fr/3387/1/hartmann_3387.pdf

 

1.4. Conductivité électrique du lait

 

 

 

 

 

 

 

Le détecteur de mammites subcliniques

 

 

 

Le détecteur de mammites subcliniques

Aussi Bionature a conçu un détecteur portable, léger, d’un coût très modique, qui met dès aujourd’hui cette technique à portée de tous les éleveurs.

Lorsqu’il y a une mammite subclinique, la concentration des sels dans le lait augmente et de ce fait la conductivité de ce lait augmente. L’appareil, en mesurant la conductivité, permet de détecter la mammite subclinique.

Lorsqu’un quartier présente une conductivité supérieure de plus de 15% à celles des autres quartiers, la probabilité de mammite subclinique est très forte et de plus en plus en forte au fur et à mesure que cette différence s’élève. Des dizaines de milliers de mesures depuis plusieurs années nous ont permis de vérifier cette corrélation.

Cet appareil est fabriqué en France, une démonstration gratuite peut être réalisée en élevage sur demande de l’éléveur. Le détecteur bénéficie d’un service après-vente de proximité, d’une garantie d’une durée exceptionnelle de deux ans.

Leucocytes

Les techniques optiques de comptages cellulaires (laiterie, contrôle laitier) ne distinguent ni la nature ni l’origine des leucocytes, or, il est nécessaire de les connaître pour pouvoir intervenir à bon escient.

Dans 30% des cas seulement l’élévation du taux leucocytaire a pour origine la mamelle.

Le détecteur Bionature permet de confirmer ou non cette cause. Si l’affichage est rouge, les leucocytes proviennent de la mamelle, s’il est vert, la mamelle n’est pas concernée, il faut intervenir sur les autres causes.

Les techniciens Bionature sont à la disposition de l’éleveur pour réaliser gratuitement une étude sur ce point important et proposer à l’éleveur, s’il le souhaite, des solutions adaptées.

 

 

detecteur-20site.jpg

 

http://www.milkline.com/fr/gestione-della-mandria/rilevazione-della-mastite/rilevare-la-mastite-con-milprosystem/index.aspx?m=53&did=24075 

 

 







 











 











 

 

Lire la suite
Lire la suite

UE: un quart des emplois du secteur agricole perdus en dix ans

7 Mai 2010 , Rédigé par jr Publié dans #actualité agricole

 

BRUXELLES — L'emploi dans le secteur agricole de l'Union européenne a chuté de 25% entre 2000 et 2009, ce qui correspond à la perte de 3,7 millions d'emplois à temps plein, révèle vendredi une étude de l'office des statistiques Eurostat.

Dans le même temps, le revenu réel par actif (comprenant les activités secondaires non agricoles) a augmenté de 5% en moyenne, note Eurostat.

Si l'on prend les 15 "anciens" pays européens, qui composaient l'UE avant les élargissements intervenus depuis 2004, l'emploi a baissé de 17%. Et le revenu agricole réel par actif a reculé de 10% dans ces pays.

Pour les seuls 12 "nouveaux" pays intégrés en 2004 puis en 2007 (Bulgarie, République tchèque, Estonie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovénie et Slovaquie), la chute de l'emploi atteint 31%. Le revenu par actif y a grimpé de manière spectaculaire de 61%.

En 2009, le secteur de l'agriculture employait dans les 27 pays de l'UE l'équivalent de 11,2 millions de personnes travaillant à temps plein (dont un peu plus de la moitié dans les 12 nouveaux Etats européens).

L'an dernier, les cinq Etats totalisant le plus d'emplois agricoles représentaient près des deux tiers du total.

Il s'agissait de la Pologne (20% des emplois soit l'équivalent de 2,2 millions de travailleurs à temps plein), la Roumanie (19% avec 2,1 millions emplois), l'Italie (10% avec 1,2 million d'emplois), l'Espagne et la France (8% chacun avec 0,9 million d'emplois chacun).

Côté revenus, en 2009, la France a accusé sur un an une chute du revenu agricole réel par actif de 19%, l'Italie une baisse de 20,6%, et la Roumanie un recul de 18,3%.

Dans le détail, entre 2000 et 2009, l'emploi a reculé dans tous les pays de l'UE. Parmi les grands pays agricoles, l'emploi a régressé d'environ 11% en Pologne, de 41% en Roumanie, de 16% en Italie et de 17% en Espagne ainsi qu'en France.

Les plus fortes chutes ont été enregistrées en Estonie (-55%), en Bulgarie (-48%) et en Slovaquie (-43%). Les plus faibles diminutions en matière d'emploi se sont situées en Grèce (-3%) et en Irlande (-4%).

Durant ces dix années, le revenu agricole par actif a augmenté dans 17 pays et diminué dans 10 autres. Il a notamment baissé de 19,6% en France.

A noter, les hausses spectaculaires de revenu agricole en Lettonie (+140%), en Estonie (+131%), en Pologne (+107%), au Royaume-Uni (+71%) et en Lituanie (+70%).

Les baisses les plus marquées ont été visibles au Danemark (-46%), en Italie et au Luxembourg (-36% chacun), en Irlande (-30%) et aux Pays-Bas (-28%).

Pour tenir compte du travail à temps partiel et du travail saisonnier, l'emploi agricole est en fait mesuré en "unités de travail annuel", correspondant à la prestation d'une personne exerçant des activités agricoles à temps plein pendant une année.

Lire la suite