Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

phytothérapie homéopathie aromathérapie huiles essentielles

24 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #mammite

L'aromathérapie est une pratique dérivée de la phytothérapie, mais qui se limite à l'utilisation de plantes aromatiques et d'huiles essentielles
L'aromathérapie est l'utilisation de concentrés de molécules de plantes via l'huile essentielle
Huiles essentielles et homéopathie
Quelles interactions peuvent avoir l’aromathérapie et l’homéopathie ? Toutes deux sont des traitements aux multiples vertus. Cependant, il convient de bien se renseigner avant de recourir simultanément à l’homéopathie et à l’utilisation d’huiles essentielles.

Aromathérapie et homéopathie : quelles différences ?

L’aromathérapie utilise principalement les huiles essentielles, des substances volatiles et odorantes sécrétées par des parties spécifiques de certains végétaux. Les huiles agissent via le cerveau pour guérir le corps. Les huiles essentielles, qu’elles soient synthétiques ou obtenues à partir de sources naturelles, sont généralement purifiées par distillation avant d’être utilisées. Néanmoins, il est préférable de les utiliser au naturel pour tirer le meilleur parti de l’essence. L’aromathérapie est très réputée en matière de médecine naturelle, et elle est souvent combinée à d’autres méthodes thérapeutiques naturelles pour une meilleure efficacité.
L’homéopathie est une médecine thérapeutique fondée sur le principe selon lequel un malade peut être guéri par l’ingestion d’une dose minuscule d’une substance qui, chez un individu sain, provoquerait les mêmes effets que la maladie à soigner. Les préparations homéopathiques sont établies à partir d’un mélange de principes actifs progressivement dilués. À la fin de cette cascade de dilutions, il ne reste plus que quelques molécules de principes actifs dans la préparation finale. L’homéopathie actuelle utilise un millier de remèdes différents.

Remèdes homéopathiques et utilisation des huiles essentielles

Des spécialistes en homéopathie sont très clairs sur le fait que l’utilisation des huiles essentielles n’est pas compatible avec les remèdes homéopathiques. Il y a des huiles essentielles qui inhibent l’action de certains remèdes homéopathiques. Elles sont très concentrées en produits chimiques naturels qui, quand ils sont combinés ou pris simultanément avec d’autres substances, peuvent provoquer des effets indésirables. Les huiles essentielles qui interfèrent avec les traitements homéopathiques sont celles qui sont extrêmement piquantes, notamment les huiles de menthe poivrée, d’eucalyptus, de camphre et de poivre noir.
D’autres homéopathes, par contre, sont d’accord sur le fait que l’aromathérapie et l’homéopathie peuvent être utilisées ensemble dans le processus de guérison. L’utilisation des huiles essentielles en complément peut se révéler très bénéfique pour certains remèdes. Il est important d’obtenir les conseils d’un expert afin d’éviter que, par inadvertance, on ne finisse par enlever tout le potentiel de guérison au remède homéopathique L’homéopathie est en effet une forme très fragile de guérison naturelle. Il faudrait également éviter les huiles essentielles citées ci-dessus si on souhaite recourir à la médecine homéopathique pour une période prolongée. 
 
 
  
Lire la suite

Des huiles essentielles pour soigner les vaches

23 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #mammite

Des huiles essentielles pour soigner les vaches

18/01/2013 05:46
Le protocole contre la mammite prévoit de verser dix gouttes d'huile de basilicum sur l'épi dorsal. Le protocole contre la mammite prévoit de verser dix gouttes d'huile de basilicum sur l'épi dorsal. - (Photo Patrick Lavaud)

Les éleveurs bovins de la Vienne expérimentent l’aromathérapie dans une dizaine de troupeaux depuis deux ans. Les résultats sont impressionnants.

La première fois qu'on leur explique comment soigner une mammite avec des huiles essentielles, les éleveurs de vaches laitières font généralement les gros yeux et se demandent s'ils n'ont pas affaire à un charlatan. « Il est normal qu'ils soient dubitatifs », explique Arnaud Mouillet, conseiller à la chambre d'agriculture de la Vienne. « La mammite colibacillaire est une infection foudroyante à cause de laquelle on peut perdre une bête. Beaucoup hésitent au départ à ne pas avoir recours à l'antibiotique qu'on injecte directement dans le trayon… »

" Ça tient du remède miracle ! "

Le protocole mis au point par Michel Derval, l'aromathérapeute nantais qui conseille les agriculteurs poitevins depuis bientôt deux ans, peut en effet dérouter qui n'est pas familier avec ces soins alternatifs. « Il faut masser le pis malade avec dix gouttes d'huile essentielle de litsée, faire avaler un millilitre de livèche mélangé avec du lait à la vache et verser dix gouttes de basilicum sur le point énergétique situé au niveau de l'épi de poils ébouriffés qui se trouve sur la colonne vertébrale », précise Luc Jouault qui élève 110 bovins avec son frère Xavier, à Vellèches, au nord de Châtellerault. « C'est vrai que ça fait un peu bizarre au début mais le résultat est étonnant. »
Prenez Bigoudène, par exemple, atteinte d'une « colibacillaire » au début du mois chez les Jouault : alors qu'elle ne produisait plus une goutte de lait, elle est revenue à sa production quotidienne moyenne de 25 litres en dix jours. « Ça tient du remède miracle ! », estime Arnaud Mouillet. « D'autant plus que les antibiotiques ne sont pas très efficaces contre ce type de mammite. »

D'importantes économies

Luc Jouault qui ne s'est pas converti à l'agriculture biologique et qui n'est pas du genre dogmatique est de toute façon convaincu que l'avenir n'est plus aux antibiotiques : « Ça coûte cher, c'est contraignant, il faut jeter le lait pendant une semaine et s'il se retrouve par accident dans une citerne, il faut vider les 25.000 litres à l'arrivée… »
L'argument financier commence à faire son chemin dans la Vienne. « Un gros éleveur de Pressac qui a 180 bêtes estime avoir fait d'importantes économies en un an », ajoute le technicien de la chambre. « Il faut savoir que les mammites représentent près des trois quarts des frais vétérinaires. »
Dans sa pharmacie, Luc Jouault a désormais une vingtaine de flacons d'huiles essentielles pour soigner les mammites mais aussi les maladies respiratoires, les « boiteries », les diarrhées et tous les bobos imaginables. Y compris les siens. « La plupart des éleveurs qui s'y mettent essayent aussi l'aromathérapie dans leur famille », sourit Arnaud Mouillet. Lui-même a d'ailleurs maintenant recours aux huiles essentielles pour soigner ses enfants !

Voir la vidéo sur lanouvellerepublique.fr et centre-presse.fr

en savoir plus

Le profil psychologique de l'animal...

« Pour le naturopathe, si une vache est malade, c'est qu'elle est déséquilibrée ; on applique donc un traitement de fond une fois que le mal est soigné », explique Luc Jouault. Pour cela, il doit étudier le comportement de ses vaches pour personnaliser le traitement : « On les classe en quatre catégories : les lymphatiques, les nerveuses-peureuses, les sanguines et enfin les bilieuses, celles qui font les chefs… » Développée à l'initiative d'éleveurs bretons depuis 2009, l'aromathérapie chez les bovins est en phase d'expérimentation dans quelques départements du Grand Ouest.

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

mammite aromatherapie

17 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #mammite

http://www.paysan-breton.fr/article/11332/sante--jean.html

 

 

Quelques gouttes sont déposées sur l'échine de l'animal, à l'endroit où les poils forment un épi. Le traitement est effectué deux fois par jour au compte-goutte, pendant une semaine. Un protocole carré mis en place et affiné dans le cadre des formations de son groupe Adage*. "Il est important de se former pour acquérir de l'autonomie dans l'utilisation de ces produits", indique Mathilde Boutin, animatrice Adage.

 

 

http://www.biopaysdelaloire.fr/html/index.php?id_repertoire=96&pere=63

 

 

Huiles essentielles pour le traitement des mammites : ça avance ! 

 

http://www.ruralinfos.org/spip.php?article1000

 

 

Qu’est ce que l’aromathérapie ?
L’aromathérapie, est une composante de la phytothérapie consistant à utiliser les plantes pour soigner. Elle est basée sur l’utilisation d’huiles essentielles obtenues par distillation de plantes aromatiques, contenant des principes actifs concentrés. 

 

http://www.bio-aquitaine.com/index2.php?option=com_docman&task=doc_view&gid=474&Itemid=33

 

 

Phytothérapie et aromathérapie vétérinaire

 

par Philippe Labre

 

http://www.paysan-breton.fr/article/13630/dominique-soigne-les--mammites-avec-des-huiles-essentielles.html 

 

http://www.interbiobretagne.asso.fr/upload/File/Recherche/Elevage/Resultats_2011/BrochureElevage2010-2011-Ed2012-GestionSanitaire.pdf 

 

 

Lire la suite

flexibilité des aides ??????????

16 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #FNSEA

à 6 heure il se léve pour quoi faire ????
baguette à 10€ ????   
Lire la suite

l'or ne rappporte rien !

13 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #Finances

 L’or ne rapporte donc rien, contrairement à des actions d’Exxon Mobil, ou aux terres agricoles. Pire, pour un investisseur, acheter de l’or peut se révéler onéreux. Il faut en effet payer une prime sur une pièce d’or pour sa fabrication, il faut aussi assurer le métal contre le vol, louer ensuite un coffre pour le stocker, payer enfin des taxes sur les transactions… Aux yeux de « l’Oracle d’Omaha », l’or reste donc un investissement qui relève de la prophétie auto réalisatrice

http://www.latribune.fr/vos-finances/epargne/20120625trib000705638/l-or-n-a-plus-la-fievre-mais-le-feu-couve-toujours.html

Lire la suite

BVD questions

10 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #suivi de la ferme

Un porteur du virus a été découvert dans le troupeau et isolé. Est-il raisonnable de procéder à la vaccination des animaux restants ?
La présence d'un animal porteur du virus (animal infecté permanent) dans une étable, a pour conséquence immédiate que tous les autres animaux présent simultanément ont probablement déjà été "vaccinés" par le contact de cet animal porteur du virus. Cette infection naturelle entraîne, contrairement à une vaccination, une protection durant toute la vie. Une vaccination additionnelle de ces animaux en devient superflue et serait la source de dépenses inutiles. On pourra éventuellement envisager de vacciner avant leur insémination artificielle ou saillie, les animaux qui en raison de leur gestation, seront alors exposés à un risque plus élevé (au cours de l'estivage p. ex.).

http://www.bvd-info.ch/agriculteurs/infos/faq.html

 

http://www.fodsa.com/index.php/actions-sanitaires/bovins/68-le-bvd-information-sanitaire 

Lire la suite
Lire la suite

la FNSEA contre la surprime des 50 premiers ha ??????

5 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #FNSEA

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/2916-politique-agricole-commune-europe-reforme

 

 

lettre ouverte de Xavier Beulin au ministre de l'Agriculture

 

 

" instiller de profondes réformes dans la distribution des soutiens du premier pilier ne correspond pas à la phase de l'agenda"

 

 

 Pac : primer les premiers hectares

 

 

Pac : primer les premiers hectares

Afin d’éviter de pénaliser l’élevage intensif, Stéphane Le Foll propose de primer les premiers hectares de productions fragiles.

“On a besoin de rediscuter des filets de sécurité”, a déclaré le ministre français de l’Agriculture français, Stéphane Le Foll, lors de son audition à la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, le 17 octobre. Le ministre avouait à cette occasion rencontrer des difficultés pour rediscuter de la régulation des marchés pour la Pac d’après 2013. Un sujet qu’il a soumis le 22 octobre à Luxembourg, lors d’un conseil européen des ministres de l’Agriculture. Il y a défendu aussi sa vision de la convergence des droits à paiement unique (DPU) au niveau européen et en France. La future Pac, vue par la France, se voudra “plus riche en emplois, plus verte et plus juste”, a-t-on assuré au ministère

 

 

http://www.pleinchamp.com/aides-primes/actualites/pac-primer-les-premiers-hectares

 

.

Lire la suite