Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vie politique

Lire la suite

http://www.lecanardacharne.com/2012/02/borloo-seloigne-de-sarkozy/

16 Février 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

Borloo s’éloigne de Sarkozy
14 février 2012, 15:09
Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo

Le président du Parti radical a décidé de prendre ses distances avec le Président de la République. Il s’est dit en désaccord avec les pistes du programme UMP au sujet du chômage et du mariage gay que défendra Nicolas Sarkozy une fois déclaré. «Nicolas prend des positions qui vont m’obliger à réagir. Moi, je ne suis pas d’accord » , a t-il martelé. Un désaccord notamment qui concerne l’indemnisation des chômeurs.

Jean-Louis Borloo aurait même déclaré que «la droite française se ridiculise». Rupture définitive ou crise passagère? Ce qui est sûr, c’est que Borloo en a gros sur la patate!

Lire la suite

Rama Yade

14 Février 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

 

Rama Yade regrette que le chef de l'Etat veuille "mobiliser tous les électeurs pour qu'ils s'expriment sur une partie de la population, les chômeurs et les immigrés". Elle revient également sur sa candidature aux prochaines législatives.

Lire la suite

référendum sur les droits des chômeurs

9 Février 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

 

Le Point.fr- Publié le 09/02/2012 à 16:01 - Modifié le 09/02/2012 à 16:26

Le candidat MoDem estime que la nouvelle proposition de Nicolas Sarkozy relève de la "perte de contrôle" du pouvoir en place.

Le candidat MoDem à la présidentielle, François Bayrou.

Le candidat MoDem à la présidentielle, François Bayrou.

 

 

Le président du MoDem redoute qu'un référendum sur les droits des chômeurs ne mette «le pays à feu et à sang».

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/02/09/01002-20120209ARTFIG00747-francois-bayrou-remet-nicolas-sarkozy-dans-son-viseur.php

 

http://www.franceinfo.fr/politique/bayrou-et-le-projet-de-referendum-de-sarkozy-comme-si-c-etait-les-chomeurs-523761-2012-02-10

 

Bayrou : « Sarkozy indigne d’être un chef d’État »

Bayrou : « Sarkozy indigne d’être un chef d’État »

En déplacement à Alençon, dans l’Orne, François Bayrou a vivement réagi jeudi aux propos que Nicolas Sarkozy a tenus dans le Figaro magazine. « L’annonce par Nicolas Sarkozy d’un référendum sur les droits des chômeurs est une idée pernicieuse qui montre à quel point le pouvoir est aux abois », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « C’est pernicieux, inacceptable, dangereux, indigne de ce que doit être un chef d’État. »

 

Pour Bayrou « L’annonce par Nicolas Sarkozy d’un référendum sur les droits des chômeurs est une idée pernicieuse qui montre à quel point le pouvoir est aux abois. » Et d’ajouter : « C’est pernicieux, inacceptable, dangereux, indigne de ce que doit être un chef d’État. » Depuis 2009, et la publication de son essai intitulé Abus de pouvoir, jamais le candidat du MoDem ne s’était montré aussi sévère envers le président de la République. « Cibler les chômeurs, en faire un sujet d’affrontement comme si les chômeurs étaient le problème et pas l’absence d’emplois, est une perte inacceptable de sens de responsabilité », lance encore le leader centriste. Celui qui croit toujours qu’il sera au second tour enfonce le clou : « La droite républicaine française et les modérés qui se réclament du centre ne peuvent soutenir plus longtemps une démarche politique qui fait courir de si grands risques à la société française et à l’unité du pays. Il suffit de lire cette proposition pour voir l’état de désarroi dans lequel doit se trouver le pouvoir pour en arriver à des propositions aussi éloignées de ce que doit être normalement l’attitude d’un homme d’état et d’un président pour la France. » Une analyse sans concessions conclue par un verdict tout aussi critique : « Ça contredit tout ce que le gaullisme a été. Je suis absolument certain que des gens marqués par le christianisme social ne peuvent accepter ça. » Francois Bayrou était tranquillement en train de finir de déjeuner au restaurant universitaire d’Alençon-Damigny lorsqu’il a fait venir les journalistes pour lancer cette charge. On disait qu’il ménageait Nicolas Sarkozy, voilà un démenti cinglant. Le « troisième homme » du scrutin de 2007 accuse : « Nicolas Sarkozy pense qu’une élection présidentielle se joue sur les passions les plus négatives. Je ne vois pas où cette dérive s’arrête. Je n’aurais pas imaginé ça (…) Prendre le risque de mettre un pays à feu et à sang sur la question de ceux qui sont au chômage, il faut être dingue! On est parti dans le dérapage. » Le candidat du MoDem qui avait déjà dit que la mise en place du programme de François Hollande serait « catastrophique » tape cette fois-ci fortement sur Nicolas Sarkozy. Et persiste : « J’ai l’intention de gagner. »

Lire la suite

Eva Joly consacre sa journée à l'agriculture.

4 Février 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

José Bové l'accompagne
 
 
Introduit dans l'organigramme en décembre, il était jusqu'à présent resté en retrait, encore un symbole
 
La candidate en profite également pour réaffirmer son soutien à la ministre de l'environnement Nathalie Kosciusko-Morizet victime un peu plus tôt dans la journée d'une démonstration de force de la FNSEA
 
Nathalie Kosciusko Morizet nouvelle égérie des écolos? Pendant la convention sur l'agriculture d'Europe Ecologie Les Verts, qui se déroule au centre des congrès de la ville, José Bové fait applaudir la ministre du gouvernement Fillon. "Je sais que ce n'est pas facile pour tout le monde", plaisante-t-il. Il rappelle l'incident similaire, qui s'est produit dix ans plus tôt à l'encontre d'une certaine Dominique Voynet.
 
Souveraineté alimentaire
 
 "nous mangeons tous trois fois par jour". Réduction de 50% des pesticides, "c'était marqué dans le grenelle mais avec la mention 'si c'est possible' et bien je la supprime". La candidate écolo alerte également sur la prolifération des algues vertes qui "détruisent le droit ancestral de l'homme de contempler la mer", l'usage de produit "perturbateur hormonaux" qui entrainent des pubertés précoces ou encore le problème de l'eau. Le gouvernement "nie l'évidence" assène-t-elle comme un gimmick. S'appropriant l'adage, la candidate promet enfin "une alimentation saine dans un environnement sain". La salle l'applaudit longuement
 
 
Lire la suite

du bon sens !

23 Janvier 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

Lire la suite
Lire la suite

Le Maire admet "des échecs" de Sarkozy

16 Janvier 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

Le Maire admet "des échecs" de Sarkozy

"C'est vrai qu'au début du quinquennat, on aurait pu faire des choix différents" a confié Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire (UMP).

AFP

Le ministre de l'Agriculture, chargé du projet présidentiel de l'UMP, reconnait que des mesures prises au début du quinquennat ont été des erreurs.

Après la perte du triple A, certains au gouvernement font profil bas. Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, chargé de la rédaction du programme de l'UMP, préconise de "reconnaître" qu'il y a eu "des échecs" au cours du quinquennat de Nicolas Sarkozy et qu'à son début, "on aurait pu faire des choix différents".

Interrogé par le quotidien Libération ce lundi sur les choix du début du quinquennat, où la réduction des déficits n'était pas une priorité de Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire répond: "il faut avoir l'humilité de reconnaître que, dans ce que nous avons fait, il y a eu des vraies réussites, mais aussi des échecs".

"Cela nous rendra d'autant plus crédibles dans nos propositions. C'est vrai qu'au début du quinquennat, on aurait pu faire des choix différents", ajoute le ministre.

"La gravité de la crise chez nos grands voisins européens nous a aidés à ouvrir les yeux sur l'impératif de réduire nos dépenses publiques et de gagner en compétitivité", selon lui

Lire la suite
Lire la suite

Arnaud Dassier

10 Janvier 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>