Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actua lait

Le lait fait monter les échanges aux Chambres à Paris

24 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

Le lait fait monter les échanges aux Chambres à Paris - kewego
Vifs échanges entre le président des Chambres d'Agriculture, Luc Guyau, et le président de la Chambre du Lot et Garonne, Michel de Lapeyriere. Ce dernier, élu de la Coordination Rurale (CR) ainsi que son homologue de la Chambre du Calvados, Michel Legrand, ont proposé un projet de motion exprimant "la solidarité et le soutien" des Chambres "à toute les actions visant à défendre le revenu et les conditions de travail des éleveurs laitiers".Cette motion a été adoptée par 5 voix sur 106 présents. Deux personnes se sont abstenues. C'est dans la logique de l'arithmétique. La FNSEA opposée depuis le début à la grève du lait lancée par l'APLI et la CR détient toutes les présidences des Chambres d'Agriculture françaises exceptées trois. En revanche une délibération plus générale soutenant toutes les filières et permettant d'éviter la question épineuse des producteurs de lait, - localement la scission peut être forte au sein des FDSEA-, a été adoptée à l'unanimité moins une abstention. Elle apporte « toute sa solidarité avec les agriculteurs qui souffrent le plus ».
Lire la suite

EPANDAGE

22 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

Lire la suite

Grève du lait. La FDSEA de Belle-Isle-en-Terre solidaire

21 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

21 septembre 2009

Envoyez l'article à un ami

Les syndicalistes FDSEA du canton de Belle-Isle-en- Terre revendiquent un libre arbitre concernant la grève du lait. Et annoncent un nouvel épandage.

Ils étaient une vingtaine de syndicalistes FDSEA du canton de Belle-Isle-en-Terre à se réunir, hier midi, pour se prononcer «pour ou contre la grève du lait». Didier Le Corfec, encarté FDSEA et représentant de l'Apli, et le responsable cantonal FDSEA, Serge Guével, dénoncent «le tapage négatif» fait par leurs représentants nationaux, et même locaux. «On ne leur demande pas d'être pour; mais chacun est libre de son choix», affirment les représentants, en accord avec l'assemblée. À cette réunion, tout le monde a fait au moins une fois la grève du lait depuis le début du mouvement. «Par solidarité ». «Ce qui m'a fait peur, c'est la banque, j'ai mis du temps à comprendre. Au début, beaucoup étaient sceptiques», témoigne l'un des producteurs de lait. Dans le canton de Belle-Isle-en-Terre, ils sont une centaine, dont 20% de syndiqués FDSEA, à peu près l'équivalent de la moyenne nationale. «Ils ont été courageux de commencer», commente un autre, tandis que tous ont en souvenir l'énorme rassemblement de vendredi, à Plouisy.

Épandage aujourd'hui à Sainte-Tréphine

La même opération d'épandage géant est prévue aujourd'hui à Sainte-Tréphine, entre Saint-Nicolas-du-Pélem, Gouarec et Rostrenen. «C'est loin, mais eux sont venus chez nous, nous irons». Encartés FDSEA, ils participent aussi aux rassemblements de la place du Vally à Guingamp. Ils y seront encore ce soir et demain soir, et parlent de «gênequand les syndicalistes prennent la parole». «Le mouvement doit rester indépendant», affirment-ils. «En décembre, au moment du renouvellement des cartes, cela risque d'être compliqué dans certains secteurs», prévoient-ils, parlant même d'endroits où «pour» et «contre» seraient «prêts à se taper dessus»...

Lire la suite

CINEY

16 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

Ciney: 450 tracteurs épandent des millions de litre de lait
Ciney: 450 tracteurs épandent des millions de litre de lait
L'épandage de 3 millions de litres de lait a eu lieu mercredi vers 15h00 à Ciney. Alors que 300 tracteurs étaient attendus, 450 ont finalement répondu présents.

 

L'épandage de 3 millions de litres de lait a eu lieu mercredi vers 15h00 à Ciney. Alors que 300 tracteurs étaient attendus, 450 ont finalement répondu présents.
Les producteurs laitiers ont rallié Ciney dès 9h00 du matin. Sur le coup de 12h00, on dénombrait environ 450 tracteurs et plusieurs milliers de personnes dans un champ cinacien situé à l'intersection de la N97 et de la N4. C'est vers 15h00 que l'épandage du lait a débuté. Erwin Schoepges, représentant belge de l'European Milk Board (EMB), a été le premier à prendre la parole. "Cette action est le début d'un mouvement européen, le premier pas d'une révolution agricole", a-t-il déclaré, tout en précisant que l'épandage se faisait avec le soutien d'ONG comme Oxfam ou SOS Faim. Différents représentants de syndicats agricoles luxembourgeois, hollandais, français et allemands ont ensuite pris la parole. (NLE)



http://www.rtbf.be/info/economie/agriculture/lait-action-spectaculaire-a-ciney-avant-un-geste-de-leurope-141722
Lire la suite
Lire la suite

Le 14 Septembre 2009 FDSEA de la MANCHE

14 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

Crise du lait: la FDSEA avec les grévistes


La crise laitière actuelle, sur fond de baisse considérable des prix, affecte tout particulièrement les producteurs de la Manche. Ce département, en  effet, est le plus important de Basse-Normandie par sa production et l\'un des plus importants en France. Syndicat majoritaire, la FDSEA,  par la voix de son président Pascal Férey, s\'alarme  de cette situation et se déclare moralement du côté des  producteurs désespérés qui observent  une grève du lait, même s\'il désapprouve ce \"mouvement respectable.\" Dans l\'immédiat, le syndicat adresse ce 14 septembre un courrier à Nicolas Sarkozy lui demandant de s\'exprimer publiquement sur la crise laitière, et un second courrier au ministre de l\'agricuture, Bruno Le Maire. A ce dernier, il rappelle que la situation actuelle  trouve son origine dans les mesures ultra-libérales prises par les ministres de l\'agriculture de l\'Union européenne en 2003 et demande de nouvelles mesures financières \"fortes\"  en faveur des producteurs laitiers en difficulté, dont beaucoup sont au bord de la faillite
Lire la suite

Crise du lait: les éléveurs ont entamé la grève du lait!

14 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

Lire la suite

Lait : les producteurs bretons manifesteront lors du Space mardi

13 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

 


Publié le 12 septembre 2009 à 11h45. Actualisé le 12 septembre 2009 à 15h44.

 

Ambiance veillée d'armes à Pontivy vendredi soir. 150 producteurs de lait bretons se sont regroupés dans la cité de Napoléon, à l'Appel de l’Association des producteurs de lait indépendants (Apli).

 

 

Dans une ambiance assez lourde, ils ont réfléchi aux modalités d'action et de mise en route de la grève du lait. Les producteurs seront solidaires des grévistes. Des actions contre le salon rennais Space sont également à prévoir. Les producteurs ont également décidé de bloquer tous les camions de lait circulant dans la région. 

Jean-Pierre Le Roch, le maire socialiste de la cité morbihannaise, a pris la parole au nom du conseil municipal. Il a indiqué qu'il soutenait les producteurs de lait dans leur action

Lire la suite

"> La solution d'Happart pour résoudre le problème du lait: "abattre 10 % des vaches"

13 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

6d-11cf-96b8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="528" height="432" align="middle">
Lire la suite

Lait : la Chambre d'agriculture rejette les grévistes

13 Septembre 2009 , Rédigé par jr Publié dans #Actua Lait

le 12.09.2009 04h00

Sur la crise du lait et la grève des producteurs de l'Apli, l'assemblée consulaire agricole a fait bloc hier autour du président Limandas / Photo Jean-Marc Perrat

zoom

Au cours de la session plénière d'hier, seulement deux élus ont voté la motion de soutien à la grève du lait. L'édifice FDSEA tient bon, mais la crise a hanté les débats de l'après-midi

Ces deux-là auront tout fait pour attendrir leurs collègues de la Chambre d'agriculture sur la situation des producteurs de lait engagés dans le mouvement de grève de la collecte depuis jeudi soir. Hier après-midi, en session plénière, Jacques Evieux, éleveur caprins et membre de la Confédération paysanne, et Pierre Mingret, producteur de lait et de viande à Replonges, ont vérifié toute la difficulté de l'art de la démocratie. Au sein d'une assemblée acquise depuis longtemps à la cause du syndicat majoritaire, la FDSEA, ils ont pourtant multiplié les arguments. Jacques Evieux a même tenté le registre consensuel, dans le genre : « On dit qu'on ne soutient pas la grève mais qu'on est avec les grévistes qui donnent du leur pour ce qu'ils estiment être une cause juste. » En vain… Au moment du vote, toujours aussi peu enclin à découvrir les saveurs de la différence, le corps électoral, emmené par un président Gilbert Limandas plus cassant que jamais, a voté… contre le moindre soutien à la grève et aux grévistes.

Cette crise laitière est pourtant bien là. Pas une intervention au cours de l'après-midi n'a pu éviter le sujet. Albert Thiévon, l'ex-numéro 1 du monde agricole départemental et au delà, a d'abord été l'auteur d'un long rappel historique sur la production laitière dans l'Ain, rappel conclu par un vibrant : « Faut-il continuer à subir ? ». Comme le premier vice-président, Daniel Martin, Albert Thiévon défend le principe d'une année blanche pour le remboursement des emprunts (sur le capital) des exploitants. Toutes les filières (moutons, porcs, céréales, volailles, lait…) seraient en effet au bord du gouffre à en croire leurs représentants. « La faute (entre autres) à la mauvaise répartition des marges entre producteurs, transformateurs et grande distribution » a répété Michel Joux au nom des éleveurs de moutons. Gilles Brenon pour la filière porcine a mis en exergue le décalage entre la valeur du jambon à la production et dans le panier du consommateur : « C'est sept fois la bascule ! » s'est-il écrié avant de se féliciter de la prochaine publication d'un rapport très attendu de l'observatoire des marges mis en place il y a un an.

La lutte contre la chrysomèle du maïs a pour une fois mis d'accord la FDSEA et la Confédération ! Daniel Martin et Jacques Evieux se sont conjointement félicités de la fin des inutiles et coûteuses tentatives d'éradication pure et dure. Claude Barbet (agriculture bio à Thil) a réclamé des pouvoirs publics une meilleure gestion des stationnements des gens du voyage : « On vous prévient, s'ils continuent de s'installer sur les cultures, on ira sur place avec cinquante tracteurs… » Le directeur de la Ddaf (agriculture et forêt), Bertrand Steck, a été chargé de faire remonter la remarque jusqu'au préfet de l'Ain !

Jean-Marc Perrat


Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>