Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bovins viande et lait - Le bouclage électronique volontaire en place en septembre prochain

23 Juin 2010 , Rédigé par jr Publié dans #actualité agricole


Vers un bouclage électronique volontaire mais officiel.
(© Terre-net Média)
En septembre prochain, vaches, veaux et jeunes bovins pourront faire la rentrée avec une boucle d’identification électronique si leur propriétaire le souhaite. « Elle sera en effet volontaire mais officielle », précise Davy Liger de la direction générale de l’alimentation (ministère de l’Agriculture). Il présentait la nouvelle boucle avec Jean Paul Flery (secrétaire général de la Fnb) et Pierre Séret (Apca).

La mise au point du bouclage électronique est le résultat d’un travail de trois ans conduit en commun avec trois partenaires : les syndicats (Fnb, Fnpl, Apca), l’interprofession et le ministère de l’Agriculture. « Ce n’est pas une demande de Bruxelles, a tenu à préciser Davy Liger. Le bouclage électronique ne vise pas non plus à remplacer le dispositif de traçabilité actuel très satisfaisant mais de le rendre encore plus performant ». Cette démarche n’est donc en rien comparable à l’identification électronique des ovins et des caprins, obligatoire en juillet prochain. Celle-ci reposant sur une identification des animaux qui ne peut être envisagée que par voie électronique compte tenu de leur caractère grégaire.


Bovins viande et lait - Le bouclage électronique volontaire en ...‎ - Publié il y a 1 heure
Rendre cette forme de bouclage électronique volontaire mais officielle (ce qui supposera l'agrément d'un modèle de boucle adapté) donne un délais au marché, ...
Web-agri
ouverture à tous les éleveurs en 2010


Les projets pilotes débutés en 2007 pour tester les valorisations de l'identification électronique des bovins en élevage et au long de la filière arrivent à leur terme. Il est nécessaire de continuer à approvisionner en repères électroniques les éleveurs qui ont adapté leurs équipements d'élevage à ces identifiants.
Des repères électroniques de type pendentif sont actuellement en cours d'agrément. Les premiers résultats sont positifs, ces repères pourraient être agréés en juillet 2010.
Enfin, les éleveurs qui prévoient de s'équiper en automates souhaiteraient pouvoir poser des identifiants électroniques officiels pour ne pas investir dans des identifiants spécifiques coûteux.

Les règles générales définies
- Repères de naissances : pour les éleveurs qui choisissent l'électronique, 100% des paires commandées annuellement pour les naissances seront hybrides (une boucle conventionnelle et une boucle électronique).
- Pour les animaux déjà identifiés avec des repères conventionnels, la possibilité de poser un repère électronique est ouverte. Les éleveurs pourront choisir les animaux sur lesquels ils souhaitent poser une boucle électronique et à quel moment commander ces repères. Cependant, pour éviter les stocks en élevages, les boucles électroniques devront être posées dans les mêmes délais après la réception de la commande que les boucles de rebouclage.

Le lien avec les automates existants en élevage
Deux technologies de boucles électroniques sont disponibles sur le marché, les HDX et les FDX les deux correspondent à la norme ISO. Les lecteurs installés sur les automates d'élevage actuels (présents sur les exploitations ou à la vente) peuvent être compatibles avec les repères HDX, les repères FDX, les deux (compatibilité full ISO) ou aucun des deux.
De plus, il est possible que l'emplacement du lecteur sur l'automate ne soit pas adapté aux boucles auriculaires. Enfin, le logiciel de l'automate peut ne
pas être programmé pour recevoir les 25 chiffres encodés dans les boucles électroniques, certains fonctionnent avec 8 ou 12 chiffres.
Aujourd'hui, pour un fonctionnement avec le plus grand nombre d'automates, les EDE devraient donc être en capacité de fournir les deux types de standards (HDX et FDX).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article