Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

biogaz

14 Janvier 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Environnement

Un projet pilote de méthanisation du fumier de cheval en Haute-Normandie

 

 

Transformer le fumier de cheval pour produire de l'énergie électrique c'est du concret à la Ferme équestre de Bois-Guilbert en Seine-Maritime. Le CCHN vous propose de découvrir l'installation dans un reportage réalisé le 22 novembre 2011.


 

Mardi 22 novembre, la Ferme équestre de Bois-Guilbert et son partenaire industriel ont invité plusieurs acteurs régionaux à découvrir un projet unique en Haute-Normandie : la création d’une unité de méthanisation en milieu équin.

 


La Société ERigène qui a conçu le projet en collaboration avec la Ferme équestre de Bois-Guilbert est basée à Beauvais en Picardie. Il s’agit d’un projet pilote qui met en œuvre une technologie innovante, encore en phase expérimentale, mais qui ne devrait pas tarder à prendre son envol.
La particularité de l’unité de méthanisation, dont un prototype expérimental est installé à Bois-Guilbert depuis janvier 2011, est qu’elle est conçue au sein d’une ferme équestre et apte à recycler du fumier de cheval, complété d’autres déchets verts ou secs.
Cette transformation (ou méthanisation) produit un biogaz riche en méthane, lequel permet ensuite de produire de l’énergie électrique grâce à un moteur de cogénération.
Autre particularité, l’unité de la Ferme équestre de Bois-Guilbert est une installation modulaire et évolutive, basée sur des digesteurs mobiles.

 


Conçue à l’origine pour être adaptée à une exploitation agricole, l’installation est maintenant optimisée pour les besoins de la Ferme équestre de Bois-Guilbert.
Quels sont les déchets utilisés par Monsieur Thierry De Pas, gérant de la Ferme équestre de Bois-Guilbert ?

  • le fumier de cheval, qui constitue l’essentiel de la ressource
  • les déchets verts, collectés sur l’exploitation ou dans les autres exploitations agricoles de la région voire même dans les communes et les entreprises agro-alimentaires voisines (feuilles, herbes, autres cultures…)

Grâce au processus de méthanisation ces déchets servent ensuite à produire de l’électricité et à alimenter une chaudière sur le site (destinée à chauffer les gîtes, salles de réunion…).
L’unité fonctionne de la même manière qu’un estomac, elle digère les déchets. Le résidu du procédé est appelé « digestat », qui est une matière sèche (telle un compost) et inodore qui peut ensuite être valorisée dans les champs comme additif aux cultures (sorte d’engrais biologique).

Pour en savoir plus :

 

http://www.chevaux-haute-normandie.com/fr/actualites/information-filiere/projet-pilote-methanisation-fumier-cheval-haute-normandie,13577.html

 

http://www.pardessuslahaie.net/uploads/sites/38fd3b404b2a0575e190b828c67db668191f1d3f.pdf

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article