Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de jean-rené.maurouard

Des huiles essentielles pour soigner les vaches

23 Janvier 2013 , Rédigé par jr Publié dans #mammite

Des huiles essentielles pour soigner les vaches

18/01/2013 05:46
Le protocole contre la mammite prévoit de verser dix gouttes d'huile de basilicum sur l'épi dorsal. Le protocole contre la mammite prévoit de verser dix gouttes d'huile de basilicum sur l'épi dorsal. - (Photo Patrick Lavaud)

Les éleveurs bovins de la Vienne expérimentent l’aromathérapie dans une dizaine de troupeaux depuis deux ans. Les résultats sont impressionnants.

La première fois qu'on leur explique comment soigner une mammite avec des huiles essentielles, les éleveurs de vaches laitières font généralement les gros yeux et se demandent s'ils n'ont pas affaire à un charlatan. « Il est normal qu'ils soient dubitatifs », explique Arnaud Mouillet, conseiller à la chambre d'agriculture de la Vienne. « La mammite colibacillaire est une infection foudroyante à cause de laquelle on peut perdre une bête. Beaucoup hésitent au départ à ne pas avoir recours à l'antibiotique qu'on injecte directement dans le trayon… »

" Ça tient du remède miracle ! "

Le protocole mis au point par Michel Derval, l'aromathérapeute nantais qui conseille les agriculteurs poitevins depuis bientôt deux ans, peut en effet dérouter qui n'est pas familier avec ces soins alternatifs. « Il faut masser le pis malade avec dix gouttes d'huile essentielle de litsée, faire avaler un millilitre de livèche mélangé avec du lait à la vache et verser dix gouttes de basilicum sur le point énergétique situé au niveau de l'épi de poils ébouriffés qui se trouve sur la colonne vertébrale », précise Luc Jouault qui élève 110 bovins avec son frère Xavier, à Vellèches, au nord de Châtellerault. « C'est vrai que ça fait un peu bizarre au début mais le résultat est étonnant. »
Prenez Bigoudène, par exemple, atteinte d'une « colibacillaire » au début du mois chez les Jouault : alors qu'elle ne produisait plus une goutte de lait, elle est revenue à sa production quotidienne moyenne de 25 litres en dix jours. « Ça tient du remède miracle ! », estime Arnaud Mouillet. « D'autant plus que les antibiotiques ne sont pas très efficaces contre ce type de mammite. »

D'importantes économies

Luc Jouault qui ne s'est pas converti à l'agriculture biologique et qui n'est pas du genre dogmatique est de toute façon convaincu que l'avenir n'est plus aux antibiotiques : « Ça coûte cher, c'est contraignant, il faut jeter le lait pendant une semaine et s'il se retrouve par accident dans une citerne, il faut vider les 25.000 litres à l'arrivée… »
L'argument financier commence à faire son chemin dans la Vienne. « Un gros éleveur de Pressac qui a 180 bêtes estime avoir fait d'importantes économies en un an », ajoute le technicien de la chambre. « Il faut savoir que les mammites représentent près des trois quarts des frais vétérinaires. »
Dans sa pharmacie, Luc Jouault a désormais une vingtaine de flacons d'huiles essentielles pour soigner les mammites mais aussi les maladies respiratoires, les « boiteries », les diarrhées et tous les bobos imaginables. Y compris les siens. « La plupart des éleveurs qui s'y mettent essayent aussi l'aromathérapie dans leur famille », sourit Arnaud Mouillet. Lui-même a d'ailleurs maintenant recours aux huiles essentielles pour soigner ses enfants !

Voir la vidéo sur lanouvellerepublique.fr et centre-presse.fr

en savoir plus

Le profil psychologique de l'animal...

« Pour le naturopathe, si une vache est malade, c'est qu'elle est déséquilibrée ; on applique donc un traitement de fond une fois que le mal est soigné », explique Luc Jouault. Pour cela, il doit étudier le comportement de ses vaches pour personnaliser le traitement : « On les classe en quatre catégories : les lymphatiques, les nerveuses-peureuses, les sanguines et enfin les bilieuses, celles qui font les chefs… » Développée à l'initiative d'éleveurs bretons depuis 2009, l'aromathérapie chez les bovins est en phase d'expérimentation dans quelques départements du Grand Ouest.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article