Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de jean-rené.maurouard

BLING-BLING

18 Mai 2011 , Rédigé par jr Publié dans #Vie Politique

http://lesdemocrates.fr/2011/05/16/face-au-bling-bling-et-la-luxure-un-peu-d%E2%80%99integrite-et-de-vertu-ne-font-pas-de-mal/Face au bling-bling et la luxure, un peu d’intégrité et de vertu ne font pas de mal               

L’affaire de l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn par la justice américaine pour entre autres « tentative de viol » provoque des remous dans la vie politique française, et rabat forcément les cartes pour l’élection présidentielle de 2012.

Innocent ou coupable, nous verrons ce que dira la justice américaine. Néanmoins, la réputation de l’actuel directeur du Fonds Monétaire International (FMI) se trouve ruinée, ainsi que les espoirs des électeurs français qui ont cru un tant soi peu en lui.

Pour l’avenir, l’affaire Dominique Strauss-Kahn rappelle à mon sens que le mode de vie « bling-bling », associée à des affaires de moeurs sulfureuses impliquant des hommes politiques médiatisés, est en total décalage avec ceux qu’attendent nos concitoyens de leurs dirigeants. Du moins, j’ose le croire, à moins que certains Français comprennent ou tolèrent ce mode de vie.

Ceux qui ont lu la bande-dessinée journalistique Sarkozy et ses femmes (Editions Glénat/Drugstore), dont les faits sont avérés dans l’histoire de la montée politique de l’actuel président de la République, ont pu aussi découvrir entre les lignes la vie de luxure de Nicolas Sarkozy, qui finalement n’a rien à envier à celle de Dominique Strauss-Kahn.

En conséquence, si Dominique Strauss-Kahn connaît sa fin politique (disons les choses clairement), cela ne doit pas nous faire oublier que nous électeurs avons la possibilité de remettre de la vertu et de la morale, de l’honnêteté et de l’intégrité à la tête de notre pays si mal en point. La majorité des Français ne sont-ils pas dégoûtés de l’image que son actuel président donne de la France ?

En 2012, un vote par défaut pour Nicolas Sarkozy n’est même plus acceptable ou tolérable pour celles et ceux qui reconnaissent désormais regretter d’avoir voté pour ce dernier en 2007. L’élection présidentielle de 2012 sera l’occasion de remettre notre pays sur le droit chemin sans qu’on joue « les pères la pudeur », mais seulement de démontrer que nous Français savons encore faire preuve de bon sens face aux dérives de certains de nos hommes politiques

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article