Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de jean-rené.maurouard

Alimentation 100 % bio pour les ruminants dès le 1er avril 2009

18 Janvier 2009 , Rédigé par jr Publié dans #actualité agricole

Alimentation 100 % bio pour les ruminants dès le 1er avril 2009

link 

Les ruminants devront manger 100 % bio dès le 1er avril 2009.

(06.01.09) 

Dans l’UE, l’alimentation 100 % bio est déjà en vigueur pour les ruminants depuis le 1er janvier 2008. En Suisse, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a prolongé la possibilité d’utiliser des sous-produits agro-alimentaires non bio jusqu’au 31 mars 2009. Sur demande de Bio Suisse, l’OFAG avait milité auprès de l’UE en faveur d’une prolongation du délai transitoire valable pour la Suisse ainsi que pour l’inclusion des bouchons de maïs non bio dans ce délai transitoire. Cela aurait été nécessaire parce que la Suisse et l’UE reconnaissent mutuellement leurs produits bio comme étant équivalents. Las, les efforts sont restés vains et les demandes de Berne n’ont pas été entendues, ce qui signifie concrètement que les ruminants devront avoir une alimentation 100 % bio dès le 1er avril 2009. Les sous-produits agroalimentaires non bio encore autorisés peuvent donc être utilisés jusqu’à cette date.

Les fabricants ont encore jusqu’à fin mars pour vendre leurs stocks d’aliments certifiés Bourgeon Intrants qui contiennent encore des composants non bio, et ces aliments peuvent encore être affouragés pendant six mois après cette date jusqu’à leur date de péremption.

Il sera par contre toujours possible d’obtenir des autorisations exceptionnelles pour des aliments non bio en cas de manque de fourrage causé par les conditions météorologiques, p. ex. par une sécheresse. Le foin en vrac ne doit être acheté qu’à des marchands de fourrages sous licence ou directement à des producteurs bio, tandis que les fourrages grossiers emballés et étiquetés – p. ex. les balles d’ensilage – peuvent aussi être achetées à des marchands non certifiés.

Règle supplémentaire pour les fermes Bourgeon: Les animaux doivent en principe être nourris avec des fourrages de qualité Bourgeon, mais il sera toujours possible d’utiliser un maximum de 10 % de fourrages provenant de fermes bio fédérales. Les composants fourragers autorisés à ce titre figurent dans l’annexe 5 «Aliments fourragers non biologiques autorisés» du Cahier des charges de Bio Suisse:

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article