Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog de jean-rené.maurouard

1000 vaches: les JA et la CONF

7 Février 2014 , Rédigé par jr Publié dans #1000 vaches

 

La Somme, où se situe le projet de ferme Ramery, est pour la Conf’ une terre de mission, où elle ne compte qu’une poignée d’adhérents, et sans l’entrée en scène de Pierre-Alain Prévost, on en serait peut-être resté là. Prévost est un grand gars de 28 ans, à la tête bien faite, bougrement sympathique. Il a fait des études supérieures de commerce, travaillé au Vietnam puis étudié en Inde, avant d’être contrôleur de gestion pour la grande industrie. Mais sa vraie passion est ailleurs. Il veut, il va créer une ferme équestre, dans le sud de la France.

 

-Pierre-Alain Prévost -

Quand il reçoit Reporterre au siège de la Conf’, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), on ne peut éviter un petit étonnement. Le responsable des Campagnes et Actions – son titre officiel - ferait aussi bien l’affaire à Greenpeace ! Pour Prévost, tout commence à l’été 2012. Coordinateur de la Good Food March – une grande marche européenne qui converge vers Bruxelles -, il croise la route des Novissen. Prévost : « C’était en septembre 2012, à Abbeville. Et puis je les ai revus au Salon de l’Agriculture, début mars 2013. À ce moment-là, j’ai dit au Comité national de la Conf’ : ’Il faut y aller !’. J’ai creusé le dossier, j’ai appelé pas mal de gens, et à partir de juin, les choses se sont emballées ».

À partir de juin 2013, en effet, les choses sérieuses commencent. Pendant tout l’été, un petit groupe de la Conf’ prépare dans le plus grand secret une action contre la « Ferme des 1000 vaches ». À l’arrivée, dans la nuit du 11 au 12 septembre 2013, un démontage nocturne et symbolique du chantier, rigolo en diable. Michel Ramery portera plainte, conduisant à la mise en examen de six personnes.

Mais la Conf’ n’entend évidemment pas en rester là, et les rassemblements tenus partout en France depuis le 6 janvier le montrent sans détour. Commentaire officiel, bien dans la manière du syndicat : « La procédure judicaire engagée par Michel Ramery ne fera pas plier la Confédération paysanne dans sa détermination. Au contraire. L’Etat doit faire en sorte de stopper ce projet, et de mener une politique cohérente pour l’agriculture. Il s’agit aujourd’hui d’enrayer la disparition des paysans, notre disparition. Qu’avons-nous à perdre ? ».

http://www.reporterre.net/spip.php?article5220

Dans le même temps, la FDSEA a choisi dans un communiqué

Des nuisances, des épidémies, des problèmes environnementaux, des animaux maltraités, au-delà du combat de riverain, la communication de l’association Novissen jette un profond discrédit sur tous les éleveurs du département. (...) Nous travaillons correctement, en lien avec la réglementation, en respectant la loi. Et pourtant dès que l'un d'entre nous a un projet, il subit la vindicte d'un groupe d'une association dont les arguments ne sont que la reprise des slogans issus de l'opposition au projet de Drucat. (...) Arrêtez ! Arrêtez de stigmatiser l’élevage. Arrêtez de liguer la population contre les éleveurs et contre tout projet.

http://picardie.france3.fr/2014/02/06/ferme-des-1000-vaches-un-batiment-cours-de-demontage-410005.html"

ABBEVILLE Débat musclé autour des Mille vaches

 

 

Une réunion publique sur le dossier de construction, en cours, d'une ferme industrielle à Drucat, près d'Abbeville, s'est tenue ce jeudi soir dans la capitale du Ponthieu. Elle a rassemblé environ 300 personnes dans une ambiance houleuse, en raison de la participation des Jeunes Agriculteurs de la Somme et d'adhérents du syndicat agricole de la FDSEA. Au coeur du débat : la pérénité d'une profession en souffrance d'un côté et la défense de la santé publique de l'autre.
http://picardie.france3.fr/2014/02/07/ferme-des-1000-vaches-la-fdsea-et-les-ja-s-invitent-une-reunion-de-novissen-410903.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article