Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
blog de jean-rené.maurouard

Quel type de vache laitière pour produire du lait au pâturage

30 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #suivi de la ferme

Pâture et complémentation

10 ha de pâturages, divisés en dix parcs

 

(pâturage tournant)

 

du foin

 

6 kg de concentré à 16% de protéines

 

Production permise, 40 l



 

 

Lire la suite

mammites subcliniques – quelles solutions?

30 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #suivi de la ferme

Les inflammations mammaires sans symptômes extérieurs apparents,

 

ne présentant pas d’altération du lait mais un taux de cellules somatiques

 

élevé (mammites dites chroniques subcliniques) représentent toujours le

des bactéries pénètrent dans le canal du trayon

 

les bactéries environnementales vont se retrouver sur l'animal entre les traites (environnement contaminé) et profiteront de la traite pour remonter dans le canal du trayon

 

(butyriques, listeria, salmonelles, staphylocoques, escherichia coli). Origine ... peau des trayons

 

l’hygiène des trayons avant la traite

 

les butyriques : seuil d'alerte : 1 000 spores par litre

d’une première lavette humide avec du savon suivi d’un séchage à l’aide d’une lavette en papier désinfectante.

  Anti-Germ France http://www.anti-germ.fr/index.php/fr/produits/-hygiene-de-la-mamelle 

 

polyhexamethylene biguanide.

- Bactéricide à large spectre : Gram +/- (Pseudomonas, Staphylocoque Aureus, E.coli, Enterococcus Hirae, legionella, bacille tuberculeux).

 

- Fongicide : moisissures, levures, (Candida albicans, Aspergillus niger).

 

- Virucide (HIV, bactériophages, polio, PVX, virus de la vaccine, adénovirus grippal (référence H1N1)).

 

http://www.interbiobretagne.asso.fr/upload/File/Recherche/Elevage/Resultats%20_2006/expe06L4.pdf 

 

 

 

 

 

 

Des valeurs de conductivité du lait comprises entre

 

4.0 et 5.5 mS/cm (à 25 °C) sont considérées habituelles

 

chez un bovin en bonne santé. Elles peuvent

 

varier selon la région, le régime alimentaire et d’autres

 

facteurs.

 

septiflash robot: http://www.blancard.fr/forum-agricole/?g=posts&m=554849 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 



 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

butyriques staphylocoques

26 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #hygiène de traite

 

link

En ce qui concerne les méthodes de lavage des trayons,

aucune méthode n’est apparue systématiquement

meilleure que les autres. De l’enquête réalisée en Haute-

Marne il ressortait :

 

l’utilisation de lavette individuelle donne les meilleurs

résultats

 

Le pré-trempage peut ne pas

être satisfaisant surtout si l’essuyage

 

ensuite est collectif ou

 

s’il est réalisé sur des mamelles

 

sales

 

L’essuyage papier individuel améliore

 

les résultats

http://www.calvados-controle-laitier.fr/iso_album/claitier_butyriques.pdf

 

 

Des liens entre les niveaux de certains germes d'int€r.ts dans la liti.re et en surface de trayons

 

existent : lorsque ces germes d'int€r.t seront . des niveaux €lev€s dans la liti.re, ils se retrouveront

 

€galement . des niveaux €lev€s en surface des trayons

http://www.gisalpesjura.fr/IMG/File/Espace_Membre/Action/Produit-Strategie/PS3_Flore_microbienne.pdf

 

Le bras du robot est fabriqué en acier inoxydable renforcé pour résister aux conditions difficiles d’une exploitation laitière. Il prépare les trayons avant la traite (y compris une pulvérisation en option), pose les gobelets trayeur, les pose à nouveau si nécessaire, aligne le tuyau à lait et pulvérise les trayons après la traite.

 

http://www.delaval.nl/fr-nl/-/Produits-et-systemes/Traite/Systemes/Automatique/VMS-DeLaval-en-details/ 

 

 

 

CONCLUSIONS

 

Il existe bien une relation entre niveaux de germes dans la liti.re et niveaux de germes en

 

surface des trayons.

 

 

http://www.neolait.com/pages/dossiers_techniques/Actualites_mamites_cliniques.htm

 

http://www.actrade.fr/produit.php?cat=15 

 

Produit de trempage des trayons avant et après la traite   

4 Xla

Éviter le plus possible les lésions et les gerçures aux trayons par

temps froid car elles prédisposent les vaches aux infections intramammaires à

Staph. aureus

 

http://www.nmconline.org/transl/contagmast_Fr.pdf

    

 

 

 



Lire la suite

niches à veaux, combien ?

25 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Bovins

Lire la suite

Pas possible non plus de rejoindre une autre coopérative. « Elles sont déjà complètes »

21 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #actualité agricole

Obligé de jeter cent litres de lait chaque jour

L’agriculteur est écœuré, mais il n’a pas le choix. Danone ne veut plus de son lait, alors, chaque jour, Gérard Eckert fait disparaître le fruit de son travail dans le caniveau.

PAULINE CONRADSSON | Publié le 26.07.2012, 05h54

 Noailles, hier. Depuis le 1er juillet, la coopérative ne vient plus collecter le lait de Gérard Eckert, contraint d’en jeter une centaine de litres par jour.

Noailles, hier. Depuis le 1er juillet, la coopérative ne vient plus collecter le lait de Gérard Eckert, contraint d’en jeter une centaine de litres par jour. | (LP/P.C.)

Zoom
Le même geste, tous les matins depuis trois semaines. Gérard Eckert ouvre le robinet du bac à lait et le liquide blanc se déverse sur le sol avant de rejoindre le caniveau. « Quel gâchis, ça fait mal au cœur, mais je n’ai pas le choix », soupire cet agriculteur de Noailles, qui possède 21 vaches laitières. Depuis le 1er juillet, la Coopérative laitière de Haute-Normandie (CLHN), sous contrat avec , refuse de collecter son lait.

MON ACTIVITÉ

Vos amis peuvent maintenant voir cette activitéSupprimer X
Chaque jour, ce sont donc une centaine de litres, soit le résultat des deux traites de la journée, qu’il est obligé de jeter. « Il y a plusieurs mois, la coopérative nous a informés par lettre recommandée qu’on n’était plus aux normes pour répondre à la charte Danone, raconte Gérard, adhérent depuis plus de trente ans, à la suite de son père. Il fallait par exemple un box pour le vêlage et un pour les animaux malades. J’ai fait le nécessaire. Ils sont venus deux fois contrôler pour finalement décider d’arrêter la collecte. Je pense plutôt que c’est une histoire de gros sous. Faire venir un camion tous les trois jours, ça n’est probablement pas assez rentable. Mais notre métier, c’est le lait, qu’est-ce qu’on va faire maintenant? »

150000 € investis dans un nouveau bâtiment en 2008


En 2008, le producteur avait pourtant investi 150000 € dans un nouveau bâtiment pour se mettre aux normes européennes. « Si j’avais su, je n’aurais pas fait les travaux. Aujourd’hui, je dois toujours rembourser mes crédits », explique-t-il. Idem pour la presse à ballots de paille, achetée 17000 € il y a quelques mois. Pas possible non plus de rejoindre une autre coopérative. « Elles sont déjà complètes », se désole Mickaël, le fils de Gérard, qui envisageait jusqu’alors de reprendre l’exploitation familiale. L’agriculteur, qui produit aussi des céréales, estime son manque à gagner à 1500 € par mois, soit 40% du revenu de l’exploitation qui s’envole. Pour gagner un peu d’argent, il est désormais contraint de vendre ses bêtes. « Nous allons peut-être essayer de faire de la viande, mais il faut attendre trois ans avant d’être reconnu. D’ici là, on a le temps de tirer la langue », lâche-t-il. En attendant, l’agriculteur et son fils sont obligés de continuer à traire leurs vaches qui, elles, continuent à produire du lait. Contactée, la coopérative n’a pas répondu à nos sollicitations.


Lire la suite

Manitou 523

19 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Matériel

Lire la suite
Lire la suite

Hygiène de la mamelle : Le robot ne fait pas tout, tout seul

15 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #hygiène de traite

Il brosse avant la traite et pulvérise après, mais le robot ne sait pas encore mesurer le niveau de saleté initial de la mamelle. Des progrès restent à faire. En attendant, les éleveurs peuvent modifier les réglages pour adapter les cycles de nettoyage à leur troupeau et à chacune de leurs vaches.

En terme d’hygiène de la mamelle, Vincent Smagghe, responsable marketing spécialisé en santé animale chez Delaval, rappelle que les problématiques et les objectifs sont les mêmes en robot qu’en salle de traite traditionnelle : «Avant la traite, le nettoyage doit permettre un lait de qualité, non contaminé par des polluants extérieurs ; après la traite, la désinfection du trayon doit empêcher les germes externes de pénétrer le canal et supprimer les germes de réservoir ».

 

http://www.typex.fr/actualites/hygiene-de-la-mamelle-le-robot-ne-fait-pas-tout-tout-seul/

 

http://www.delavalfrance.fr/ImageVaultFiles/id_5039/cf_5/Brochure%20VMS%20Mill%C3%A9nium%20DeLaval.pdf 

 

http://qualite-du-lait.toujoursplus.fr/traite_de_qualite.php 

 

http://www.ede63.com/documents/CL/references/ref_trav.pdf

 

http://www.angers-nantes.inra.fr/var/angers_nantes/storage/htmlarea/BioEpAR/UMT/Bareille10CapElevage.pdf 

 

http://www.interreg-aocfromages.org/fileadmin/Documents/Action_2/Presentation_Vincent_Corbet.pdf 

 

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/60/00/88/PDF/na_09_051.pdf 

 

http://books.google.fr/books?id=j6qRKrZLBP4C&pg=PA277&lpg=PA277&dq=vms+gobelet+laveur&source=bl&ots=KcphQCvCMt&sig=VXbNq42hb38sX_JSKZLQTt7OTsA&hl=fr&sa=X&ei=LZNcUMKfF4-5hAeLx4HIBw&ved=0CFIQ6AEwCA#v=onepage&q=vms%20gobelet%20laveur&f=false 

Lire la suite

Airsoft

14 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #loisirs divers

Lire la suite

LM5020 dieci

10 Août 2012 , Rédigé par jr Publié dans #Matériel

Lire la suite
1 2 > >>